Nouvel an cambodgien (Bon Chaul Chhnam)

Nouvel An cambodgien Crédits photo : Vespaadventures.




Le Nouvel An cambodgien est célébré aux alentours de la mi-Avril. Il marque la fin de la saison sèche.
Cette fête religieuse est la fête la plus importante de l’année au Cambodge.
Chaul Chnam Thmey soit littéralement « Entrer dans la nouvelle année » est le nom officiel des fêtes cambodgiennes qui célèbrent le nouvel an khmer.

Quelques jours avant la fête, dans tous les villages l’atmosphère devient de plus en plus effervescent. Chacun rentre dans son village natal pour profiter en famille de cette période festive. On embellit les temples, on nettoie l’autel des ancêtres, on dépose sur l’autel des ancêtres des friandises, on astique la maison, on embellit les chemins, les routes, le village… des banderoles de couleurs sont accrochées un peu partout dans les villages.
Elles durent trois jours, et les dates sont fixées chaque année en se fiant à l’ancien horoscope.

Le premier jour s’appelle « Moha Sangkran »

Il marque la fin de l’année et le début d’une nouvelle. Dans chacune des pagodes à travers le pays, le bruit sourd des tambours antiques annoncent l’arrivée du Nouvel An.
Pour ce premier jour de fête, le matin, on apporte des repas aux bonzes à la pagode. On en profite pour allumer des bougies ainsi que des bâtonnets d’encens. Les membres de chaque famille rendent hommage au Bouddha et le remercient pour ses enseignements en s’inclinant, s’agenouillant et se prosternant trois fois devant son image.
L’après-midi, on participe à des jeux traditionnels qui seront pratiqués pendant toute la fête.. Pour de nombreux jeunes célibataires, cette fête est une occasion de rencontre. En effet, traditionnellement, les relations entre les garçons et les filles sont limitées et il est mal vu de sortir ou de jouer ensemble.

Nouvel an cambodgien, jeux traditionnels

Crédit photos : Yourphnompenh.

Le deuxième jour s’appelle « Wanabot »

Ce second jour on offre des cadeaux aux pauvres, aux domestiques, aux sans abris et aux foyers à très faible revenus. Les familles se rendent dans les pagodes pour honorer leurs ancêtres et construisent une montagne de sable (ornés de tentures et d’oriflammes en papier multicolore) pour demander aux bonzes de leur donner bénédiction, bonheur et paix.

Le troisième jour s’appelle « Leung Sakk »

Ce troisième jour du Nouvel an cambodgien, signifie littéralement « entrée dans le nouveau millésime » il marque le début solennel dans la nouvelle année. C’est à cette occasion qu’a lieu la cérémonie du Pithy Sroang Preah (qui signifie donner un bain spécial ou une douche spéciale aux statues de Buddha) qui clos les festivités.

Traditions du nouvel an cambodgien

  • Fidèles à une habitude en passe de devenir une tradition, depuis quelque trois ou quatre décennies, les Cambodgiens profitent des jours de congés du Nouvel An pour se rendre en pèlerinage à Angkor où ils s’adonnent aux joies du camping et du pique-nique tout en visitant les temples.
  • Une tradition de ce nouvel an veut que l’on verse de l’eau ou du plâtre sur les passants.
  • Dans certaines provinces ou régions du pays, le Nouvel An cambodgien est précédé et prolongé de jeux populaires pendant un mois avant et presque un mois après l’événement. On va se rassembler dans la pagode ou sur les places publiques pour danser, se distraire….




    Réservez vos visites guidées ici :



    Rejoignez-nous sur Facebook !

    Pour bien préparer votre voyage au Cambodge

  • Le guide sur les monuments d’Angkor. La visite détaillée des temples, avec le niveau d’ information nécessaire pour vous permettre la découverte de tous leurs trésors cachés. 1100 illustrations, dont 780 photos.
  • Guides dédiés au Cambodge sur Amazon.
  • 1 Commentaire le Nouvel an cambodgien (Bon Chaul Chhnam)

    1. Merci pour votre blog très complet! Il nous aura baucoup servi pour rédiger un article sur le Cambodge 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.