Phnom Kulen National Park… Un endroit extraordinaire au milieu de la jungle

Phnom Kulen - Pagode du Bouddha couché. Bonze de la pagode du Bouddha couché (Phnom Kulen) - Crédits photo : Jean-Pierre Dalbéra





Phnom Kulen National Park est situé à Svay Leu district, à environ 50 km au nord-est du centre-ville de Siem Reap.

Pour environ 60$ vous pouvez louer une voiture, la route est bonne jusqu’à l’entrée du parc mais il faut compter ensuite une bonne heure de route cabossée dans la forêt avant d’arriver. Sur la route, vous passerez à proximité du temple de Banteay Srei, à visiter absolument.

Le droit d’entrée est de 20$ par adulte. Une somme élevée par rapport aux droits d’entrée d’Angkor. Sachant que pas un centime ne sert à la conservation du site.

Le parcours offre une vue imprenable sur la forêt en contrebas parsemée de collines et vallons. La faune et la flore y sont très présents.

Phnom Kulen National Park

Banteay Srei, chef-d’œuvre de l’art khmer – Crédits photo: Jean-Pierre Dalbéra

La montagne des kulens est un lieu de pèlerinage des Khmers, donc très peu de touristes.

Crédits photo : Jean-Pierre Dalbéra

L’attraction principale est la rivière et ses magnifiques cascades d’eau.
Vous pourrez vous recueillir auprès d’un bouddha géant couché, sculpté au sommet d’un énorme rocher et n’allez surtout pas rater le ruisseau avec ses 1000 lingas.
Phnom Kulen National Park possède une impressionnante réserve d’eau de la région d’Angkor. A l’endroit même où la rivière Siem Reap prend sa source, les Khmers ont façonné de leurs mains un lit de lingas qui tapissent le fond de la rivière.
C’est aussi le point de rendez-vous des jeunes du coin qui profitent agréablement d’un pique-nique au bord de l’eau. En avançant le long de la rivière sur un petit sentier, vous arriverez au point d’eau ou la rivière prend sa source. Peu profond, cette baignoire naturelle dont l’eau provient directement du sol est souvent négligée des visiteurs et pourtant, selon la légende, l’eau de cette source aurait guéri le roi de la lèpre qui s’y serait baigné. Ce pourquoi, les cambodgiens viennent s’asperger de cette « eau sacrée ».

Phnom Kulen National Park - Bouddha couché

L’entrée de la pagode du Bouddha couché (Phnom Kulen) – Crédits photo : Jean-Pierre Dalbéra

Phnom Kulen National Park - Bouddha couché à Phnom Kulen

Le Bouddha couché à Phnom Kulen – Crédits photo : Jean-Pierre Dalbéra

Au cœur du petit village de la montagne sacrée, ne manquez pas le marché local, qui diffère légèrement des autres marchés du Cambodge, ce qui le rend d’autant plus attrayant. Cuisine locale et odeur de grillades vous accueillent, mais si l’on s’attarde plus attentivement on remarque plusieurs racines médicinales entreposées sur les étals ainsi que des peaux et os d’animaux. Le but n’est évidemment pas de vous repousser… une fois brulés et préparés selon une recette khmère (bien gardée), ces produits guériraient plusieurs maladies, parfois mortelles…
D’ailleurs sur le site, plusieurs marchands ambulants vendent souvent d’étranges os soi-disant médicinaux, accompagner d’une bouteilles dans lesquelles a été recueilli le sang de l’animal sacrifié…. ça vous tente???
Phnom Kulen National Park fait partie de ces endroits incontournables lors d’une escapade au Cambodge. Sur votre chemin, vous vous délecterez, à la fois, de paysages et sites exceptionnels.
En tout cas, un agréable moment loin des principaux temples d’Angkor et de la foule des touristes.




Réservez vos visites guidées ici :

Liens

  • Acheter le Lonely Planet Cambodge sur Amazon.fr.
  • Guide Routard du Cambodge sur Amazon.fr.
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.